Welcome to Wikilivres! The site has recently moved servers. Please re-register your account.

Simone Téry

Free texts and images.
Jump to: navigation, search

Simone Téry (1897-1967) était une journaliste et une romancière française, membre du Parti communiste français depuis les années 30, à la suite d'une visite en Union soviétique. Fille de la célèbre journaliste de gauche Andrée Viollis et du journaliste et philosophe Gustave Téry, elle travailla comme correspondante pour des revues de gauche L'Humanité, Vendredi[1] et Regards, avec finalement des reportages du côté républicain| pendant la Guerre civile espagnole.

Dans les années 20 elle voyagea en Irlande, et les connaissances qu'elle en tira lui inspirèrent deux livres. En 1937, alors qu'elle couvrait la Guerre civile espagnole, elle rencontra et épousa l'intellectuel et militant de gauche Dènia Joan Chabàs i Martí, membre de la génération de 27. En 1939 ils émigrèrent en République dominicaine et, finalement, à Cuba. Séparée de Chabàs, elle revint en France, où elle continua à travailler comme journaliste après la Seconde Guerre mondiale.

Le 5 novembre 1948, elle participa à la curée contre Jules Moch et, dans un billet intitulé « Les C.R.S.S », elle opposait le courage des mineurs et de leurs familles aux troupes du ministère de l'Intérieur, disant que « dès le premier jour, la population [les avait] appelés les C.R.S.S. et, le second jour, tout simplement les S.S. » (L'Humanité).[2]

Œuvres

  • En Irlande : De la Guerre d'indépendance à la Guerre Civile (1914-1923), reportage sur l'Irlande de 1923[3].
  • L'ile des bardes. Notes sur la littérature irlandaise contemporaine. Yeats, Synge, Joyce, Stephens (1925).
  • Fièvre Jaune, 1928.
  • Passagère, 1930.
  • Front de la liberté : Espagne 1937–1938. Reportage sur la couverture de la Guerre d'Espagne qu'elle effectua en tant que journaliste, dédié aux volontaires français morts au combat. Edité en 1938.
  • Où l'aube se lève. Roman autobiographique écrit en 1945.
  • La porte du soleil. Roman qui recrée l'ambiance de la Guerre civile espagnole, édité en 1948.
  • Ils se battent aux Thermopyles, 1948.
  • Du soleil plein le cœur. La vie merveilleuse de Danielle Casanova. Biographie de Danielle Casanova, 1949.
  • Le pays des vraies merveilles, 1949.
  • Une Française en Union soviétique. Son expérience en Union soviétique, 1952.
  • Beaux enfants qui n'hésitez pas, 1957.

Liens externes

Notes

  1. Sophie Coste et Dominique Carlat écrivent dans Lire Bove p. 263 (Presses universitaires de Lyon, 2003) : « Fondé en 1935 par A. Chamson, J. Guéhenno et A. Viollis, Vendredi fut le principal organe du Front populaire »
  2. Les Insultés, page publiée par l'Université de Bourgogne.
  3. Compte-rendu du livre par H. Sée dans Les Annales de Bretagne (1925)


  • Cet article est partiellement ou en totalité issu de l'article de Wikipédia en catalan intitulé « Simone Téry »